L'émergence du Cinéma-Théâtre

En 1882, sur l’emplacement prévu à l’origine pour être une école, la municipalité décide la construction d’une salle des fêtes. C’est l’architecte Tilleau qui présente ce projet au maire de Bressuire, Charles Bienvenu.

Plan aquarellé. Projet de Halles, vue d'ensemble. Archives Municipales Bressuire, 1 M 28

Aux origines de la création des Halles

Le 4 janvier 1820, le conseil municipal de Bressuire décide l’achat de l’ancien couvent des Cordeliers en ruine qui appartenait à Pierre Rabouam de Montigny, pour y établir un nouvel Hôtel de ville, des halles, une école et la gendarmerie.

Collection des Musées de l'Agglomération du Bocage Bressuirais, M0840-2008-4.12.3

La petite histoire de Bressuire

Bressuire trouve son nom dans une forme latinisée d’un nom celtique, composé des termes « berg » (la montagne) et « durum » (la forteresse) qui, liés, forment le nom de Berzocarium au XIe siècle signifiant la « forteresse de la colline », peut-être en référence au castrum bâti sur une hauteur. Plus tard, le nom se transforme en Berchorium au XIIe siècle, pour devenir Berssuyre au XIVe siècle.

Fermer le menu